Avant-propos

Going the extra mile

Faire œuvre de pionnier. La passion de faire œuvre de pionnier représente l’ADN de notre centre de recherche. Notre recherche ne reste pas dans les limites du connu. Nous explorons. Nous tâtons les limites. Nous avons le cran pour nous poser des défis et conquérir des territoires inconnus. En consentant un effort supplémentaire à chaque fois.

We always go the extra mile. Un mile de plus dans la préparation, l’exécution et la finition. En tenant toujours compte de l’homme et de l’environnement. Je vous invite à vous plonger dans ce rapport annuel et à parcourir à nouveau avec nous le mile de plus.

Eric van Walle,

Directeur Général

 
 
 
1
1

Going the extra mile

Feu vert pour MYRRHA

Un mile de plus dans la préparation. Prenez, par exemple, l’infrastructure de recherche unique MYRRHA. En 2018, le gouvernement belge a donné le feu vert pour sa construction. Cette décision est tombée grâce à la préparation détaillée de nos collaborateurs qui, l’année d’avant, avaient introduit un dossier MYRRHA complet auprès du gouvernement. Dans l’intervalle, nous ne sommes pas restés une seconde tranquilles. L’accélérateur de particules qui alimentera le réacteur de recherche a progressé de plusieurs mètres.

Le réfrigérant au plomb-bismuth a été soumis de nouveau à toute une série d’essais de simulation. En 2018, les premiers résultats de cette expérience à grande échelle sont sortis : le refroidissement reste garanti.

Décision du gouvernementAccélérateur de particulesRefroidissement

Connaissances pour la vie

La même sollicitude a débouché sur une percée dans le dossier RECUMO. Avec RECUMO, notre centre de recherche propose une solution structurelle pour la gestion de résidus hautement radioactifs provenant de la production de radio-isotopes médicaux qui sont aujourd’hui stockés sur le site de l’Institut National des Radioéléments à Fleurus. De même, la matière fissile consommée des réacteurs nucléaires a attiré notre attention en 2018. Comment réagit ce spent fuel si nous l’enfouissons directement dans le sous-sol?

Pouvons-nous séparer les radionucléides présents en fractions pour gérer ceux-ci de manière plus ciblée et plus efficace? Ensuite, nous avons insisté sur nos connaissances: littéralement en exécutant une recherche sur le matériau pour le compte de la France, au figuré en faisant faire connaissance aux jeunes en se jouant avec la science nucléaire.

RECUMOEnfouissementRecherche sur le matériauJeunes

“Il nous faut continuer à investir afin de maintenir les connaissances nucléaires et de les approfondir. Ces connaissances sont utiles pour la gestion sûre des déchets nucléaires, le démantèlement des centrales nucléaires et pour assurer la sécurité de production de radio-isotopes.”

Sven van den Berghe

Directeur d’institut science des matériaux nucléaires

 
 
1
1

Une entrave sérieuse au cancer

Un mile de plus dans l’exécution. À l’instar du proverbe, nous entravons sérieusement le cancer pour lui dire de s’arrêter. D’une part, en augmentant notre production avec deux nouveaux radio-isotopes médicaux, d’autre part, en constituant NURA. Avec NURA, un nuclear medical center of excellence, nous allons mener, pour le compte de partenaires cliniques et industriels, une recherche sur les produits radiopharmaceutiques afin de traiter différents types de cancer.

Outre la recherche, nous avons aussi l’ambition de devenir un fournisseur stable d’isotopes thérapeutiques. Étant donné que tout ceci a lieu en interne, nous pouvons garantir une qualité supérieure du trajet de développement.

NURARadio-isotopes

Un cœur pour l’homme et l’environnement

Un mile de plus dans la finition. L’année 2018 a aussi été un sprint jusqu’à la ligne d’arrivée de projets synonymes de défis. C’est ainsi que nous avons mis la dernière main au bâtiment EME, avec ses agencements à haute technologie et sa chambre d’urgence flambant neuve. Deux projets de démantèlement corsés ont été menés à bonne fin. Une étude exploratoire de la bibliographie a montré que la lentille d’eau était une candidate appropriée pour filtrer les radionucléides à partir d’une eau contaminée. Il est temps de confronter ce résultat à la réalité et d’expérimenter ce végétal fantastique!

En parlant de végétal… Avec la signature du green deal « Entreprises et biodiversité », nous nous engageons à gérer notre domaine de manière plus écologique. Une situation win-win pour la nature et les collaborateurs.

Bâtiment EMELentille d’eauDémantèlementGreen deal

“Le taux de réalisation, la mesure de croissance financière, affiche un résultat inédit en 2018. Afin de persévérer dans cette croissance, planifier demeure un point d’attention essentiel.”

Kathleen Overmeer

Directrice d’institut Services généraux et Administration

 
 
 
1
1

Chiffres clés

Produits 2018 (in %)

Chiffre d'affaires
Dotation fédérale, subsides et capital
Autres
Produits financiers
Produits exceptionnels

Charges

Rénumérations

Achats et services

Provisions

Amortissements

837

Travailleurs

86

Doctorants

45

Nationalités

503

Publications Scientifiques & Présentations

SCK•CEN

L’essentiel

2018

Téléchargez le pdf